Oui, il faut en profiter car cette opposition sera de courte durée : Mars étant très basse ( 20° de hauteur) elle ne reste que peu de temps à une hauteur ou elle échappe au zones turbulentes de l'atmosphère : plus la planete est proche de l'horizon, plus les conditions d'observation sont difficiles :-(

Deux soirs de suite avec un ciel bien dégagé et calme, c'etait le bon moment pour sortir les instruments ( n'est-ce pas Seb ^^ )

D'abord, le 7 juin à minuit (22h TU) Sinus Sabeus commence à se coucher alors que Chryses approche du meridien ( le "milieu" de la planete telle qu'on la voie). Calotte glaciaire sud est visible et au nord, une zone semble plus claire sur Mare Acidalium. De petits nuages paraissent aussi sur les limbes Est et Ouest.

Attention ! le Sud est en haut !!

160607 Mars T

 

Puis le 8 Juin, mais plus tôt dans la soirée, vers 23h ( 21h TU) :Syrtis Major va se coucher et Sinus Sabeus est au meridien et Chryses se lève, de petits nuages sont là encore perceptibles sur les deux limbes.

160608 Mars T

 

L'observation de Mars est assez facile mais comme le soulignait Sebastien, cela reste moyennement contrasté. Pour en profiter au maximum, voici quelques "trucs" :

1) Grossir : Mars est petite un grossissement de x300 à x400 n'est pas un luxe (x438 pour les deux dessins ci-dessus).

2) Collimater son newton aux petits oignons : c'est le salut pour bien separer les details.

3) Utiliser des filtres  colorés : pour les dessins ci-dessus un filtre orange a été utilisé  pour augmenter le contraste sur les zones sombres et un filtre bleu pour mettre un peu plus en évidence les nuages.

4) Multiplier les observations un peu avant, pendant et un peu après l'opposition : les conditions sont très variables d'un jour à l'autre et rien ne vaut l'entrainement et le temps passé derrière l'oculaire : l'oeil doit s'entrainer, s'habituer : on ne voit pas la même chose au début de la scéance que 30 à 45 min après....Patience, patience...

Et Profitez-en un maximum car lors de la prochane opposition ( dans 2 ans) les conditions seront encore plus mauvaises que cette année. Il faudra 2020 pour retrouver de bonnes conditions...Patience,patience...