OU CE QUE L'ON VOIT VRAIMENT AU TELESCOPE OU A LA LUNETTE :

 

Les amateurs se lançant dans l'astronomie ou les curieux participant à une "Nuit des Etoiles" ou à une soirée d'observation publique arrivent souvent avec, en tête, les fabuleuses images que nous connaissons tous, réalisées par les grands télescopes professionnels ou même par des amateurs passionés.

Quelle déception parfois lorsqu'ils regardent à l'oculaire ne voient, dans le meilleur des cas, qu'une vague tache laiteuse à des années lumières (c'est le cas de le dire) des images vues dans les magazines...

Cela est dû au fait que les photos totalisent plusieurs heures d'exposition pendant lesquelles, les petits grains de lumière partis de ces objets se sont accumulés sur des capteurs ultra sensibles. Malheureusement, nos yeux sont bien incapables de faire de telles prouesses. D'autant plus incapables que nous sommes faits pour vivre le jour et que par conséquent, nos yeux ne sont pas du tout adaptés à la vision nocturne et ne perçoivent plus les couleurs dès que la lumière ambiante est trop faible.

En plus de tout cela ( comme si ça ne suffisait pas...) les objets du ciel profond sont souvent très petits en plus de ne pas être lumineux.

Voici un exemple flagrant avec M1 (1er objet du catalogue de Messier) dite la "Nébuleuse du Crabe" d'abord vue par Hubble

srvr

Ca déchire, n'est ce pas ?? Qu'est-ce que ce doit être chouette de voir ça au télescope...

Ben oui, mais le problème c'est que au télescope, on voit plutôt ça :

IMGP3225

Vous ne la voyez pas ??? Mais si ! C'est ce petit, tout petit, nuage !!!

IMGP3225_com

Ben oui, tout de suite, c'est moins impressionant !

Mais il faut savoir que ce petit nuage est ce qui reste d'une etoile qui a explosée en supernova en 1054 et qui, pendant plusieurs semaines, elle a été visible en plein jour et quelle se trouve à 6300 années lumières de nous, ce qui signifie que les quelques photons que vous recevez lorsque vous regardez ce petit nuage sont partis depuis 6300 ans !!!

Cela laisse rêveur, c'est là un des aspect de l'astronomie amateur : rêver et se rendre compte de notre toute petite place dans l'univers qui nous entoure...