Hier soir le ciel était bien clair et sans Lune, c'était le bon moment pour observer des objets du ciel profond un peu originaux.

J'ai essayé (sans trop y croire) les fameuses Dentelles du Cygne. Si elles sont faciles sous un beau ciel de montagne, elles sont bien moins évidentes à Herbignac où la proximité de Saint Nazaire n'aide pas avec sa pollution lumineuse.

Heureusement, elles sont assez haut dans le ciel pour que la gène soit limitée.

Peu évidente sans filtre, elles apparaissent en vision directe avec le filtre UHC-S Baader : Ci-dessous NGC6960 à x50.

Les volutes sont par contre plus devinées que réellement perçues...Faut quand même pas exagérer ;-)

Toutes proches, l'autre partie des Dentelles, NGC6992 et 6995 étaient aussi parfaitement visibles, occupant tout le champ de l'oculaire (un Antares avec 70° de champ)

dentelles du Cygne001red

Un bon moment de dessin bien agréable dans une température douce, bref... Que du bonheur !