Ma dernière observation est un peu spéciale... En effet, devant une météo des plus grises, impossible de regarder les "lucioles du haut-ciel". Alors j'ai décidé d'observer autrement : c'est à dire d'observer ce qui sort de mon esprit quand je repense à ma passion. Voilà ce que celà donne (attention, il n'y a rien de scientifique là-dedans):

 

Bientôt va sonner l'heure des choix

pour nous et d'autres de notre monde,

de grands coups qui tels des frondes,

peuvent refaire et refondre nos lois.

 

Mais par delà la frontière verticale,

plus loin que nos pieds ne mesurent,

et pour aider à gommer les blessures,

toujours me guidera une passion peu banale.

 

Alors si l'avenir incertain vacille,

je regarde un passé nébuleux,

j'observe des amas tumultueux,

et l'espoir revient, car ce soir Vénus brille.

 

La Grande Ourse veille sur sa nièce,

heureusement, nous ne la jugeons pas sur son facies.

Chaque petit bonheur sauve notre présent,

et voilà que ma fille m'éclaire pour la nuit des temps.

 

Seb.